Wiki source for Blog20081129InstallGnuLinuxMali


Show raw source

Depuis quelques temps je parlais de GNU/Linux à un pote Mali (et d'informatique en général, ce domaine ayant son propre langage) et lorsque son windows s'est auto-détruit et a refusé de se réinstaller (sans doute par honnêteté ou honte de ses défaillances intrinsèques, à croire que l'esprit de la machine s'est exprimé), il a pu franchir le pas.
Cela fait presque un mois et il s'accroche tout en découvrant de nouvelles choses.
Il a été en mesure d'installer le PC de son voisin (en lui rajoutant une barrette de 256 Mo vu qu'il n'avait que 256 Mo de base, ce qui est visiblement insuffisant pour le live CD de la Mandriva Linux One Gnome 2009.0 qu'il a utilisé). Avec seulement 256 Mo une fois installé, le système est opérationnel (cela serait plus réactif avec LXDE que Gnome mais bon tant que ça fonctionne).

===De nouvelles habitudes à prendre pour utiliser GNU/Linux===
~- distinction super-utilisateur et utilisateur standard avec des droits réduits
~- installation centralisée à partir des dépôts de paquets, gestion des dépendances de paquets, ne plus avoir à rebooter pour un oui pour un non après une installation (hormis changement du noyau, un redémarrage de X étant souvent suffisant lors de la mise à jour de certains paquets du bureau)
~- lire de la documentation : http://wiki.mandriva.com/fr/Installer_Mandriva_Linux_One est particulièrement bien faite (et plus globalement, la [[http://wiki.mandriva.com/fr/Cat%C3%A9gorie:Installation categorie installation]] et [[http://wiki.mandriva.com/fr/Cat%C3%A9gorie:Migration migration]] doit pouvoir aider.
~- possibilité de diagnostic à distance grâce à l'installation et la configuration de openssh-server (qui pourrait être simplifiée, cf. ci-dessous)
~~- c'est l'occasion de comprendre les notions de [[http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_local LAN]] (local area network) et [[http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_%C3%A9tendu WAN]] (wide area network)
~~- il faut aussi trouver son adresse IP publique et configurer son routeur pour ouvrir le port 22 et le rediriger vers le bon ordinateur, l'occasion de voir des notions de routage IP
~~- l'installation de screen permet de montrer en direct les opération effectuée en ligne de commande (##screen -R diagnostic## pour l'initier et ##screen -x diagnostic## pour que l'autre personne le voie en même temps)
~~- il est possible de lancer les applications graphiques (elles n'apparaîtront que d'un côté et l'upload limite la réactivité), cela permet d'avoir les messages d'erreur en direct et de reproduire le comportement de visu à distance.

===Quelques trucs bizarres===
~- le message de Firefox 3 concernant le certificat d'une autorité non reconnue est au mieux débile, au pire abscons : mieux vaudrait indiquer la démarche, proposer de vérifier le certificat
~- bug (?) de openoffice.org : l'aide n'affiche pas le texte, le lancement en ligne de commande affiche l'erreur suivante dans la console
~~- ""xsltParseStylesheetFile : cannot parse file:///usr/lib/ooo-3.0/basis3.0/help/main_transform.xsl""
~~- il est pourtant dans le paquet openoffice.org-common ce qu'un ##""urpmi --replacepkgs openoffice.org-common""## corrige par réinstallation forcée du paquet (il y avait peut-être eu un souci à l'installation ?
~- la connexion en ssh avec authentification par clé pourrait être simplifiée (évite d'avoir à se rappeler un mot de passe)
~~- création du fichier .ssh/authorized_keys avec les bon droits (chmod 600 authorized_keys et chmod 700 $HOME/.ssh
~~- copie de la clé publique en rappelant qu'il s'agit de id_rsa.pub
~~- montrer /var/log/auth.log pour avérer la bonne connexion
~~- visiblement il y avait un souci d'installation du paquet pam_ccreds que j'ai dû ajouter Nov 29 13:20:13 SIF sudo: PAM unable to dlopen(/lib/security/pam_ccreds.so): /li
b/security/pam_ccreds.so: Ne peut ouvrir le fichier d'objet partagé: Aucun fichier ou dossier de ce type Nov 29 13:20:13 SIF sudo: PAM adding faulty module: /lib/security/pam_ccreds.so
~~- ajout à simplifier dans /etc/sudoers pendant qu'on y est, afin de passer facilement en root (de nouveau sans divulgation de mot de passe)

===Liens===
~- http://www.h-online.com/open/news/item/LiMux-project-management-We-were-naive-958824.html [en] LiMux project management, "We were naïve" pour la migration de Munich
~~- avant : 1000 personnes pour gérer 15000 PC, 300 applications, 21 versions de windows bureautique différentes, pas d'annuaire unique, ni de gestion des utilisateurs commune
~~- erreurs d'implémentation dans les protocoles serveur de base et outils propriétaires qui n"étaient pas compatibles avec d'autres logiciels de gestion. "The lack of open standards for interoperability and the domination of lock-in interfaces was awful," bemoans the Linux advocate. He notes that this only becomes apparent when you try to make yourself independent of a single vendor, and stop being a "happy slave".
~~- dépendance classique aux ActiveX... restreint au mono-plateforme
~~- macros Office écrites en Visual Basic, présentes en grand nombre. Le passage à OpenOffice.org a permis de les réduire drastiquement en utilisant un remplaçant comme [[http://www.wollmux.org/index.php/About WollMux]] pour gérer des templates, création de blocs de texte et accès à des applications web.
~~- utilisation de Samba en remplacement des serveurs standards de fichiers, avec prise en charge du protocole CIFS
~~- le retour d'expérience de la première vague de migration en 2007 a conduit à la mise en place de projets pilotes pour migrer 10% des postes sous LiMux et permettre d'évaluer l'hétéréogénité (la diversité) du parc. Cela s'est accompagné d'un alignement de l'infrastructure cohérente avec LiMux "Quality over Time"
~~- cela a permis d'obtenir 3000 postes fonctionnant à base de logiciel libre, soit le double de ce qui avait été prévu
~~- le passage systématique et préalable à ODF a permis de s'affranchir d'une suite logicielle unique
~~- la phase d'optimisation peut maintenant démarrer

~- parler du retour d'expérience de la gendarmerie française, que OpenOffice.org ?
Valid XHTML :: Valid CSS: :: Powered by WikkaWiki