Revision [854]

This is an old revision of ArticlesfrNouveautesdans2007 made by KozAki on 2006-09-28 18:11:36.

 

InsideIssue03Fr > [ français ] - [ english ] - [ español ]

Statut : pour relecture / traduction

La première vue de la 2007.0

1re relecture Fredxx --> en cours
Traduction anglaise proposée par Lebarhon, merci de me prévenir de toute modification de l'original (quelques mots ici suffisent)

Mandriva-Linux 2007.0 arrivera avec son lot d'améliorations, de nouveaux logiciels et de nouveaux outils.
Dans les grandes lignes, que tout le monde connaît, on pourra citer :

kernel 2.6.17 comportant environ 300 patchs en plus du kernel-linus pour une meilleure prise en charge de matériels, entre autres...
gcc 4.1.1

Xorg 7.1
Aiglx & Xgl : 3DDesktop

Démarrage amélioré avec choix graphique de la langue et des options

Gnome 2.16
Kde 3.5.4
Xfce 4.4
and many more :)

Les dernières versions stabilisées des principaux logiciels : Mozilla Firefox et Thunderbird, The GIMP, Scribus, Ardour, Rosegarden, OpenOffice.org, ...

Cette liste est celle que tout le monde verra très prochainement, celle qui sera relayée par les nombreux sites Internet, celle aussi que l'on pourra lire sur les boîtes et sur le site même de Mandriva... Mais intéressons-nous-y de plus près :

BOOT

Le démarrage permet désormais le choix graphique de la langue et d'options comme l'ACPI, la résolution et le chargement de pilotes depuis un support externe.

: Démarrage en français. boot



Désactiver graphiquement l'ACPI au démarrage : boot



PINIT

pinit

Une autre innovation majeure est PINIT : Parallel Init, pour "initialisation parallèle" : il assure le lancement en parallèle de différents services. L'ancien système, hérité des Unix, assurait le lancement des services dans le bon ordre et l'un après l'autre. Pinit permet donc d'améliorer nettement le temps nécessaire au boot. Il est, de plus, subtil : il est compatible avec la LSB (Lnux Standard Base) et reste compatible avec le système historique ! Selon les machines et le nombres de services choisis au démarrage, on atteint des gains de l'ordre de 10 à 30 secondes.



GLIBC

La version de la GlibC inclut dorénavant des protections contre les "buffer overflows" et ce type d'erreurs.
A compléter

Environnements de Développement


Kdevelop 3.3.3 / QTdesigner 4.1.4 / Eclipse-Platform 3.2 + plugins / Anjuta 2 + Anjuta 1.2.4 / Glade 3.0.1 / Monodevelop 0.11
Des frameworks comme rail, catalyst, django, pour bien préparer le web 2.0
Pour ceux intéressés par le Noyau Linux, un méta-paquet nommé linus-git vous installera automatiquement tout le nécessaire pour avoir GIT à jour : c'est-à-dire la version 1.4.2


DRAKRPM

DrakRPM De son vrai nom Rpmdrake, il a été un des premiers outils proposant une interface simple et conviviale pour traiter la multitude de logiciels rendus disponibles aux utilisateurs sur les miroirs de la distribution. Il est juste de dire que cet outil commençait à dater un peu et présentait quelques lacunes ergonomiques au vu des critères actuels.
Tout en conservant son objectif de simplicité, il vient d'évoluer vers une nouvelle version où toutes ses fonctions sont accessibles depuis une seule et même fenêtre, un bon plus ergonomique. On peut dorénavant gérer les diverses mises à jour, l'installation et la suppression de logiciels plus simplement.
Les moteurs restent rpm & urpmi (urpmi apportant des fonctions supplémentaires à rpm). Sous le capot, on gagne aussi nettement en rapidité dans la recherche, au sein d'une base accessible d'environ 10 000 rpms ! L'outil conserve son excellente gestion des dépendances, ce qui est à coup sûr un excellent point lorsqu'on n'a pas envie de savoir quelles dépendances sont nécessaires et pourquoi un autre outil râle...
En plus de ces améliorations ergonomiques, il présente une forte amélioration esthétique. Toutes ces améliorations, surtout l'unification des interfaces et l'amélioration de l'ergonomie, étaient des souhaits, forts, émanant de la communauté. C'est aujourdhui chose faite.




DRAKCONNECT

DrakRPM DrakRPM
DrakRPM


C'est l'outil permettant la gestion centralisée des différents points de connexions à différents types de réseaux. La 2006.x avait vu l'arrivée d'un nouveau magicien pour gérer les noms d'hôtes sur un parc entier de machines, un autre pour simplifier la configuration des connexions aux réseaux Wifi, intégrant toutes les options usuelles inhérentes et allant même jusqu'à permettre l'utilisation de ndiswrapper lorsque le constructeur de la carte Wifi ne proposait aucun pilote natif pour Linux. Dans 2007.0, c'est un peu la révolution : amélioration de l'outil Wifi, prise en charge des connexions Bluetooth, gestion des connexions 3G, gprs & EDGE, et les connexions DVB (pour les satellites).





DRAK3D

DrakRPM Les fameux Aiglx et Xgl sont dans 2007.0. Mais pas seulement : ils bénéficient d'une intégration particulièrement fine au système. L'objectif étant toujours de simplifier la vie à l'utilisateur, il n'y a pas besoin sur Mandriva de jongler entre une multitude d'options dans d'obscurs fichiers de configurations. Cette intégration détectera et ajustera les possibilités automatiquement pour votre ordinateur... et votre confort ! Qu'il soit possible d'utiliser un "bureau 3d", mais plus encore : est-il préférable d'utiliser Xgl plutôt qu'Aiglx pour votre ordinateur ? Cela se fait automatiquement en toute transparence. Seules certaines cartes de certains constructeurs risquent de ne pas le permettre ! soit par manque de puissance, soit par manque de support Linux de la part du constructeur. (noter que Ati viens d'être racheté par AMD, ce qui laisse augurer de bonnes nouvelles futures. Et mieux encore, INTEL placera désormais tout ses futurs pilotes de cartes graphiques sous licence GPL et libèrent les pilotes existants. -Voir l'article "actualités").
Il est possible d'activer ces effets, pourtant au départ plutôt conçus pour Gnome, aussi sur Kde, sur Mandriva 2007.0. Gnome ou Kde, ayez le choix !
Bureau 3D XGL Bien entendu, l'utilisateur aura de larges possibilités de contrôle sur ces options de "bureaux 3d" : il pourra les activer ou les désactiver à sa guise, grâce à l'outil drak3D. Cerise sur le gâteau, il sera possible de choisir un effet simple - et pratique - basé sur la solution 3ddesktop (permettant de changer de bureau virtuel en les présentant tous sur les faces d'un cube tri-dimensionnel).

Apperçu du bureau 3D XGL sous Mandriva 2007 Sunna One (à droite).





DRAKINVICTUS

DrakINVICTUS Un nouvel outil de firewalling (pare-feu) ! Attention la ménagère de moins de 50 ans!
A COMPLETER / CORRIGER :)
il permet de rendre redondant des firewalls. Par exemple d'avoir un firewall dit de secours, en toute transparence sur le réseau. Ces firewalls se synchroniseront entre eux en permanence. Exemple : votre machine se servant d'un firewall tombe en panne ? un problème électrique grave survient dans sa salle ? Pas de panique, l'autre prend le relais immédiatement, il est resté synchrone et saura quoi faire exactement, sans que vous ayez à vous soucier d'autre chose que de la panne électrique du premier...
Drakinvictus est la "Q o S" (qualité de services) appliquée aux firewalls Linux.




Much More
améliorations des outils existants, tofs, blabla
Valid XHTML :: Valid CSS: :: Powered by WikkaWiki